Quelle est l'empreinte carbone d'un PC portable 17 pouces ?

L'empreinte carbone des équipements numériques est devenue une préoccupation majeure dans le contexte actuel de changement climatique. Les entreprises, les écoles et autres institutions jouent un rôle crucial dans la réduction de cette empreinte en adoptant des pratiques plus durables. Cet article explore en détail l'empreinte carbone d'un PC portable de 17 pouces, en examinant ses différentes phases de vie : de la fabrication à la fin de vie et mieux identifier les leviers d'action pour minimiser l'impact environnemental des PC portables

 

La fabrication : une étape énergivore 

 

La fabrication d'un PC portable est la phase la plus énergivore et donc celle qui contribue le plus à son empreinte carbone. Cette étape comprend : 

L'extraction des matières premières :  

Les composants électroniques des PC portables nécessitent des matériaux rares comme le lithium, le cobalt, et les terres rares. L'extraction de ces matières premières est une activité énergivore et polluante, souvent réalisée dans des conditions environnementales et sociales discutables. 

La production des composants :  

La production de semi-conducteurs, d'écrans LCD, de batteries et d'autres composants électroniques est également très intensive en énergie. Les usines de fabrication sont majoritairement situées en Asie, où l'électricité est souvent produite à partir de sources fossiles. Pour plus d'informations, consultez notre article : les caractéristiques qui augmentent le plus l'empreinte carbone des ordinateurs portables.

L'assemblage :  

L'assemblage des composants en un produit fini représente une part moins significative de l'empreinte carbone, mais reste non négligeable. Les lignes d'assemblage automatisées nécessitent de l'énergie, tout comme le conditionnement des produits pour le transport. 

En moyenne, la phase de fabrication d'un PC portable de 17 pouces génère entre 200 et 300 kg de CO2. 

 

Transport et distribution : des kilomètres polluants 

 

Le transport des PC portables depuis les usines de fabrication jusqu'aux consommateurs finaux contribue également à l'empreinte carbone : 

Transport des composants :  

Les composants individuels peuvent être transportés sur de longues distances avant d'être assemblés, générant des émissions de CO2. 

Transport du produit final :  

Une fois assemblés, les PC portables sont expédiés dans le monde entier. Le transport aérien, bien que rapide, est particulièrement polluant, tandis que le transport maritime, bien que plus économe en énergie par tonne-kilomètre, reste une source importante d'émissions. 

Distribution locale :  

La distribution locale par camion ou autre moyen de transport jusqu'au lieu de vente final ou à l'utilisateur contribue également à l'empreinte carbone totale. En moyenne, cette phase ajoute environ 10 à 20 kg de CO2 par PC. 

 

La moyenne de l'empreinte carbone d'un PC Portable 17 Pouces

 

D'après nos données, en moyenne l'empreinte carbone d'un PC portable de 17 pouces est de 269 kg de CO2. Cette moyenne inclut toutes les phases de vie de l'appareil, de sa fabrication à sa fin de vie. Cela représente une somme des impacts liés à l'extraction des matières premières, la production des composants, l'assemblage, le transport, l'utilisation quotidienne, et enfin, le recyclage et la gestion des déchets électroniques.

 

La consommation d'énergie au quotidien 

 

L'empreinte carbone d'un PC portable ne s'arrête pas à sa livraison. La phase d'utilisation, qui peut durer plusieurs années, est également cruciale : 

Durée de vie et efficacité énergétique :  

Un PC portable de 17 pouces consomme en moyenne entre 50 et 70 watts lorsqu'il est en fonctionnement. L'utilisation moyenne annuelle peut donc représenter entre 50 et 100 kg de CO2, en fonction de la source d'énergie utilisée (électricité provenant de sources fossiles ou renouvelables). 

Pratiques d'utilisation :  

Les pratiques d'utilisation, comme laisser le PC en veille ou l'éteindre lorsqu'il n'est pas utilisé, peuvent significativement influencer l'empreinte carbone. Encourager les utilisateurs à adopter des pratiques plus écoénergétiques est essentiel. 

Pour une durée de vie moyenne de 4 à 5 ans, la phase d'utilisation d'un PC portable peut ajouter entre 200 et 300 kg de CO2 à son empreinte carbone totale. 

 

Fin de vie : recyclage et gestion des déchets électroniques 

 

La fin de vie d'un PC portable représente la dernière phase de son cycle de vie, avec des impacts environnementaux à ne pas négliger : 

Recyclage des composants :  

Le recyclage permet de récupérer des matériaux précieux et de réduire la nécessité d'extraction de nouvelles matières premières. Cependant, le processus de recyclage lui-même consomme de l'énergie et peut générer des émissions de CO2. 

Gestion des déchets électroniques :  

Les PC portables qui ne sont pas recyclés finissent souvent dans des décharges, où ils peuvent libérer des substances toxiques dans l'environnement. Une gestion appropriée des déchets électroniques est donc cruciale pour minimiser cet impact. 

En moyenne, la phase de fin de vie ajoute entre 5 et 10 kg de CO2 à l'empreinte totale d'un PC portable.

 

 

En somme, la réduction de l'empreinte carbone des PC portables de 17 pouces nécessite une approche globale, impliquant tous les acteurs de la chaîne de valeur. Les fabricants doivent adopter des pratiques de production plus durables, les entreprises et les écoles doivent encourager des pratiques d'utilisation responsables, afin d'allonger la durée de vie d'un PC portable et des systèmes de recyclage efficaces doivent être mis en place. 

 

Nos internautes ont aussi recherché : 

 

 

Ajoutez des produits pour les comparer
Précédent
Suivant